Translate !

mercredi 3 juillet 2013

Orphaned Land - All is One

Depuis leur premier album Sahara, sorti en 1994, Orphaned Land nous a habitués à l’excellence. Cependant, les fans devaient prendre leur mal en patience, car le laps de temps entre chaque album n’était jamais moins de 4 ans, voire plus. Avec All is One, le groupe israélien revient seulement deux ans et demi après The Never Ending Way Of ORwarriOR qui fût une de leurs plus belles réussites.
Alors une si courte période entre les deux opus, il est légitime pour le public de se demander si All is One n’a pas été baclé. Que nenni ! Une fois de plus, Orphaned Land offre un album soigné, bien écrit, bien interprété et bien produit.

All is One est un album beaucoup moins complexe que son prédécesseur qui, par les rythmes et surtout les paroles, donnait plusieurs possibilités d’interprétation. The Never Ending Way Of ORwarriOR  était une sorte d’album magique avec lequel vous découvrez toujours une petite chose que vous n’aviez pas remarqué aux premières écoutes. The Never Ending Way Of ORwarriOR est sûrement un des albums les plus aboutis que la sphère metal ait connu.
All is One, malgré une volontaire plus grande simplicité d’écoute et d’interprétation (cf : l’interview du chanteur Kobi Farhi dans le Rock Hard  n°133 de Juin 2013), est dans la lignée du groupe : impressionnant et brillant.

La pochette est une belle représentation du contenu de l’album, elle mêle les 3 signes des religions monothéistes : la croix chrétienne, le croissant de lune de l’Islam et l’étoile de David. Le groupe Orphaned Land, nommé au Prix Nobel de la Paix 2013 (voir ICI), œuvre pour la lutte contre les discriminations religieuses. Le message est explicite, clair comme de l’eau de roche.
Leurs chansons, qui mêlent rythmes metal, musique traditionnelle orientale, paroles en Anglais, en Arabe et en Hébreu sont le reflet de ce que le groupe veut véhiculer : un message de paix, d’universalité et de mélange des cultures. C’est ce magnifique mélange qui a fait le renom d’Orphaned Land.
En effet, toujours dans l’interview évoqué plus haut, Kobi Farhi explique que « les chansons évoquent malheureusement cette réalité, cette division des croyances qui paraît impossible à dépasser. Dans le morceau titre, je répète à de nombreuses reprises ‘Nous ne parvenons pas à réaliser que tout n’est qu’un ».

All is One est un album qui, aux premières apparences, est plus calme que les précédents, mais qui, lors d’une attention particulière portée aux paroles, respire la colère envers les diktats imposés par les frontières entre les pays et les cultures.
On regrettera peut-être un peu l’absence de chant guttural et la diminution de la durée des morceaux mais oui, dans l’ensemble, All is One est une pure réussite, rien n’est à jeter.
Mention spéciale pour le premier morceau éponyme de l’album qui annonce bien la couleur de ce nouvel opus : les chœurs, les soli de guitares, le chant chaleureux de Kobi Farhi et un net envie d’un son symphonique… tout y est pour ouvrir l’album avec grandeur.
Les honneurs aussi pour Through Fire and Water, Fail et Our Own Messiah. Sans oublier Shama’Im et Ya Benaye, titres exclusivement en Hébreu de l’album.
Et enfin, énorme coup de cœur pour la chanson Children, dédié aux enfants victimes de la guerre qui touche la Syrie, dont les paroles sont assez poignantes.


All is One est donc finalement le prolongement logique de The Never Ending Way Of ORwarriOR : il marque l’engagement des membres d’Orphaned Land tout en ne dérogeant pas à leurs règles et leurs habitudes musicales.

6 commentaires:

  1. C'est la 1ère fois que j'entends parler de ce groupe.

    RépondreSupprimer
  2. Je n'aime pas trop la musique du groupe (au niveau du style, trop Moyen-Oriental),sauf quelques unes avec le chant guttural, qui cassait un peu cette ambiance justement :) Je jetterai quand même une oreille à l'album pour me faire une idée!
    Par contre, j'avoue être fan de la pochette!

    En tous cas, bravo pour cette critique constructive et fort bien écrite!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La pochette je ne la trouve pas transcendante ^^

      Supprimer
  3. Il est vrai que leurs chansons sont toutes très bien écrites, les paroles sont très belles.

    RépondreSupprimer
  4. Je ne sais pas pourquoi mais cet album me fait penser à une chanson de Pink que tu connais d'ailleurs... Just give me a reason.

    "Just give me a reason
    Just a little bit's enough
    Just a second we're not broken just bent
    And we can learn to love again
    It's in the stars
    It's been written in the scars on our hearts
    We're not broken just bent
    And we can learn to love again"

    RépondreSupprimer
  5. J'adore ce groupe !
    Les messages qu'ils font passer me touchent et leur musique est tout simplement splendide !
    J'ai eu la chance de les voir en live il y a peu et j'ai hâte d'avoir ce nouvel opus ;)

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...