Translate !

lundi 3 juillet 2017

Vers l'infini et au-delà.


J'ai mis un certain temps avant d'écrire cet article. Tout d'abord parce que je n'étais pas encore sûre de moi, de ma décision, mais aussi parce que je ne savais pas par où commencer. C'est toujours le cas, finalement ! Je risque de parler beaucoup, de partir dans de longues digressions, mais j'ai de nombreuses choses à vous dire.

Vous avez dû vous en rendre compte : si j'ai réussi de septembre 2016 à février 2017 à publier régulièrement (tous les mercredis, à 8h tapantes), ce n'était plus le cas depuis mars environ. Manque d'inspiration, manque d'envie mais aussi, et surtout, manque de temps. 
Parce que oui, le temps me manquait cruellement. Il faut dire que cette première moitié de 2017 a été particulièrement mouvementée : mes études me prenaient encore plus de temps que l'année dernière, les examens qui s'enchaînaient à une telle vitesse que j'avais l'impression de rendre devoir après devoir, de réviser tout le temps ; les recherches de stage qui défilaient, et les stages qui allaient avec également. Puis j'ai rencontré mon chéri, en février, ce qui fait que je cherchais plus à passer du temps avec lui plutôt que de m'isoler pour pouvoir publier comme je l'avais promis l'article hebdomadaire, le mercredi.

Ce qui était auparavant un véritable plaisir était en fait devenu une source de stress : allais-je réussir à poster mon article ? Serait-il de qualité ? Allait-il vous intéresser ?
Ces questions se répétaient sans cesse et je me suis rendue compte dans le courant du mois de mai que j'en étais arrivée à un point de non-retour : l'ennui. Je voyais le fait de bloguer comme une espèce de corvée, un second job à assumer mais qui ne m'apportait pas autant que ce que je lui donnais. J'étais à court d'idée, à court de nouveautés, à court d'inspiration. Je me suis également rendue compte que ceci se répercutait sur les lecteurs : moins de visites, donc moins de lectures, moins de commentaires, moins d'échanges. Or, l'échange c'est ce que je cherchais lorsque j'ai ouvert ce blog en septembre 2011, et même avant sur Skyrock vers 2008-2009. Un article qui parfois me prenait plusieurs longues heures dans sa réalisation (de l'idée à l'écriture, en passant par la mise en page) était lu qu'une petite cinquantaine de fois, une bonne centaine dans les meilleures semaines.
Alors je suis d'accord : un blog ne se résume pas à son affluence et à son nombre de commentaires, mais ça compte forcément pour ne pas avoir l'impression de parler dans le vide.

Alors je décide de m'arrêter là.

Au Fil d'Ariane a été une immense partie de ma vie : presque six ans, quand même ! Du haut de mes 22 ans, je n'aspire plus à la même chose que lorsque j'en avais 15 ou 16. Mes goûts ont changé, mes exigences aussi. Et c'est normal ; j'ai grandi, j'ai mûri, j'ai vieilli (oui oui). Ce qui me paraissait incroyablement important et intéressant il y a six ans l'est un peu moins maintenant.
J'entame en septembre ma dernière année d'étude qui sera la plus importante et qui se soldera par un mémoire et, je l'espère, mon Diplôme d'État tant convoité ! A l'heure actuelle, ma vie professionnelle est ce qui compte le plus pour moi (avec mon entourage, bien entendu), et je veux me donner toutes les clefs pour réussir. Et je trouverais malhonnête de vous dire que je vais continuer de publier pendant l'année scolaire 2017-2018, alors que je sais pertinemment que ce ne sera pas le cas. Je préfère être claire avec vous, transparente, comme ça a toujours été le cas.

Au Fil d'Ariane a apporté de nombreuses choses dans ma vie, positives comme négatives. Tout d'abord le négatif, histoire de finir sur une bonne note.

Le négatif, c'est que mon blog m'a poussé à la consommation, beaucoup trop. A force de lire les nouveautés sur les blogs et chaînes Youtube des autres, j'avais envie de les tester pour vous en parler à mon tour. Actuellement, je me retrouve avec des quantités telles de maquillage que je n'aurais pas assez d'une vie pour tous les utiliser. C'est dommage : ça prend de la place et ça coûte cher, très cher. Je suis actuellement dans un grand tri qui me permettra de ne garder que l'essentiel et de vendre ou donner le reste qui est en très bon état et pour certains produits, quasiment neufs (si ça vous intéresse... contactez-moi) ! 
L'autre point négatif, c'est évidemment le fait que tenir un blog est une activité très chronophage. Je vous en avais déjà parlé, mais entre l'idée de l'article, l'écriture, la correction, la mise en page et tutti quanti, un article peut prendre jusqu'à 4 ou 5h. C'est très long ! Actuellement, je ne veux plus passer autant de temps sur cela, même si au début, j'y prenais beaucoup de plaisir. Enfin, dernier point négatif, je pense avoir largement fait le tour de tout ce que j'avais à raconter, à commenter. Mon blog était au préalable principalement axé sur la beauté (cosmétique, soins, maquillage), et vous l'avez vu, il s'est rapidement diversifié : life-style, sport, cinéma, musique, billets d'humeur, etc. Mais je préfère m'arrêter là, j'ai raconté déjà tout ce que j'avais à raconter.

Les points positifs maintenant, puisqu'ils sont tout de même nombreux, ne l'oublions pas ! Ce blog m'a permis de m'entraîner, d'aiguiser ma plume, d'essayer d'écrire de mieux en mieux, jours après jours, semaines après semaines, années après années. Sans me lancer de fleurs, j'ai toujours eu de grandes facilités avec l'écriture, et je pense que ce blog y a contribué. Cette aisance à l'écrit m'a certainement aidée pendant mes études, que ce soit au lycée ou même actuellement, à l'aube de ma dernière année d'études supérieures.
Ce blog m'a également ouvert l'esprit et des opportunités puisque grâce à lui, j'ai pu publier à plusieurs reprises dans un quotidien national. Une petite consécration pour la graine de journaliste que j'étais il y a quelques années (mais aussi toujours pour la psychomotricienne que je serai dans quelques mois !). Certaines marques m'ont fait confiance et ont choisi de collaborer avec moi, de m'envoyer des produits à tester, notamment Avène et ELF.
Mais enfin, et surtout, mon blog m'a permis de rencontrer de belles personnes, des rencontres virtuelles pour la plupart (Sarah et Sara, Mélisande, Emily), mais également de belles rencontres réelles avec Julie, Alexia et Diane. Ce blog a été un chemin pour connaître et rencontrer ces jeunes femmes, et rien que pour ça, je ne regrette pas une seule seconde de l'avoir mis à jour aussi longtemps !

Je ne supprime pas ce blog, je ne le mets pas hors-ligne : je vais juste le laisser tel quel, un peu figé dans le temps et dans l'espace. C'est important pour moi que je puisse encore de temps en temps y retourner, relire quelques articles, certains de vos commentaires. Mais je ne publierai plus.
Comme j'aime toujours partager, je le ferai sur Instagram, ce que je commençais à faire ces derniers temps : c'est beaucoup moins chronophage, et j'ai l'impression d'être plus lue là-bas qu'ici. Je continuerai de parler de mes lectures et de temps en temps, entre quelques paysages, selfies ou autres, je vous parlerai de quelques produits, mais ça ne prendra pas le pas sur mon compte Instagram qui est un compte personnel et qui, je le souhaite, continue de l'être. Vous pouvez donc me retrouver ici : @ArianePadawan, nom que je vais peut-être changer dans les mois à venir, puisque ce pseudo n'aura plus lieu d'être ! J'opterai soit pour mon vrai nom, Ariane Piot, ou pour Ariane P., plus vague mais tout aussi plaisant à mon goût.

Je continuerai à passer sur les blogs des copines, puisque j'aime toujours autant vous lire, les filles ! Mais je commenterai non plus avec mon blog, mais tout simplement et sobrement avec mon prénom, Ariane.

Je vous remercie sincèrement et chaleureusement pour ces presque six années passées à vos côtés sur ce blog. Même si je tourne une page puisque je grandis, je mûris, je n'oublierai pas ces six jolies années !

Merci pour tout.

Avec amour et sincérité, 

Ariane.

3 commentaires:

  1. Coucou Ariane ! :)
    Oh, je ne peux m'empêcher de ressentir une pointe de tristesse en lisant ton article. J'ai adoré lire tes écrits et tes partages, tout ce que tu publiais était très intéressant et tu as raison, tu as une très jolie plume.
    Mais je comprends également cette envie de changer et d'arrêter. Je comprends également mieux ta récente publication sur ton compte IG à propos de tes derniers produits finis. Je me suis dit : "mais pourquoi elle ne le publie pas sur son blog comme elle le fait d'ordinaire?". J'ai ma réponse maintenant ^^
    En tout cas, je suis vraiment très heureuse de t'avoir connue grâce à ton (tes) blog(s) et d'avoir pu te rencontrer en vrai. J'espère d'ailleurs qu'on pourra de nouveau se voir ;)
    Je te fais de gros bisous et je dis donc au revoir à ce blog.

    RépondreSupprimer
  2. Ariane, ma jolie Ariane. Je ne peux que te comprendre et respecter ta décision. Je suis contente que tu continues tout de même à partager tes "beauty things" avec nous sur IG. T'avoir découverte grâce au blog est quelque chose de formidable et j'espère te rencontrer un jour <3 ton blog a vraiment bien vécu, 6 ans c'est énorme ! L'essentiel c'est que tu continues de partager avec nous <3
    Je t'embrasse de tout mon coeur ma chère amie blogueuse. Sache que tu es toujours la bienvenue sur mon blog (tant qu'il existe ^^) et que j'adore lire tes commentaires, parce que tu as une façon d'écrire qui est similaire à celle de ma meilleure amie (qui est prof de français au collège). ça me fait chaud au coeur ^^ ton blog va me manquer mais tant que toi tu disparaît pas, ça me réconforte et me rend moins triste. Gros bisous <3

    RépondreSupprimer
  3. Mon joli petit chat, on en avait déjà discuté la semaine dernière autour de nos sushis, mais je comprends parfaitement tout ce que tu dis à travers ton article. Comme toi, j'ai ouvert ce blog il y a plusieurs années mais ma vie a tellement évolué depuis ! Je me rends compte que je ne me reconnais pas forcément à travers la blogosphère maintenant. Comme tu le dis si bien, ça nous a énormément poussé à la consommation (de façon assez scandaleuse, quand je vois touuuut les produits que j'ai maintenant... J'ai honte !). Tu as raison de privilégier tes études et ta vie privée, le réel doit toujours passer avant le virtuel. Je suis heureuse d'avoir fait ta connaissance grâce à ce blog, et d'avoir pu concrétiser tout ça en vrai de vrai ♥ À très vite lors d'un prochain séjour parisien, hein ?!

    (pardon, mon commentaire part dans tous les sens)

    ♥♥

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...