Translate !

mardi 17 mars 2015

Quid de la liseuse électronique ?

J’aime les livres. J’aime tant le fait de lire les mots qu’ils comportent que l’objet en tant que tel. Il y a encore quelques semaines, je considérais les liseuses électroniques comme une véritable hérésie littéraire ! Pour moi, lire sans tourner physiquement les pages était absolument impossible, voire aberrant.
Mais voilà, je lis énormément. En moyenne, je pense lire entre 3 et 5 livres par mois. Et il arrive un moment où les murs de votre chambre ne peuvent pas être allongés ou poussés pour accueillir plus de livres (malgré mes passages bi-annuels chez Gibert pour en vendre certains) et où le portefeuille commence à souffrir. Parce que même si depuis environ 6-7 mois j’achète tous mes livres d’occasion, je dépensais entre 20 et 40€ par mois pour mes livres. Alors oui, ce n’est pas non plus une somme de dingue, oui, c’est une dépense intelligente, mais tout de même, cela reste un budget pour une étudiante, d’autant que, dans la majeure partie des cas, je ne relis pas mes livres.

Donc depuis quelques temps, je commençais à me renseigner sur les liseuses électroniques : leur prix, leur aspect visuel, le confort de lecture, les possibilités de lecture, les ebooks disponibles, et surtout si d’un point de vue financier, j’allais m’y retrouver. A force d’en parler, mon papa, qui lit également beaucoup, a décidé de sauter le pas. De ce fait, il a en quelque sorte fait le cobaye, et ayant vu qu’il en était très content, j’ai sauté le pas à peine 10 jours après lui !
Je possède ma liseuse depuis fin février, et lorsque j’ai posté une photo sur les réseaux, plusieurs d’entre vous m’ont demandé mon avis sur cette  « chose ». Voici donc un descriptif du produit, ses avantages et ses inconvénients.

La liseuse, qu’est-ce que c’est ?
Au premier abord, la liseuse électronique, plus communément appelé liseuse, ressemble à une petite tablette. Légèrement plus petite qu’un livre format poche, la liseuse est très fine. Si actuellement de plus en plus de marques se mettent à en produire, c’est surtout Amazon et Fnac qui sont les leaders du marché avec, respectivement, leur Kindle et leur Kobo. Le prix de la plupart des liseuses est compris entre 80€ et 200€, selon la marque, les fonctionnalités et la taille de l’écran.

Ma liseuse ? La Kobo Aura, de chez Fnac !
Pour ma part, j’ai opté pour une liseuse classique, de gamme moyenne (entre la moins chère et la plus chère): la Kobo Aura, vendue en exclusivité par la Fnac.
Prix : 119€
Taille : 11,4cm sur 15cm, avec une épaisseur de 0,8cm (sans housse)
Poids : 174g
Capacité : 4Go, avec capacité d’extension jusqu’à 32Go au maximum en totalité

Vous pouvez ici apprécier la finesse de la liseuse, en comparaison avec l'épaisseur d'un livre de poche de 240 pages.

Dans l’immédiat, le prix peut paraître élevé, mais vous le verrez dans la suite de l’article, il peut être rapidement amorti selon vos habitudes de lecture et de consommation. Concernant le stockage, pour vous faire une idée, un livre numérique ‘pèse’ en moyenne 400-500Ko (pour un livre papier d’environ 400 pages). Avec un simple calcul, et sachant qu’1Go contient 1.000.000Ko, votre liseuse pourra, sans extension, accueillir environ 10.000 livres (oui, oui).

Quelques précautions à prendre
Avant même de partager avec vous les avantages et les inconvénients de la liseuse, j’ai quelques précautions à vous faire part. Tout d’abord, comme tout élément high-tech, la liseuse est relativement fragile, d’autant plus qu’elle possède un écran tactile. De ce fait, je vous conseille grandement d’avoir une housse protectrice adaptée à votre modèle. C’est un investissement en plus (entre 25€ et 35€ la housse, selon le modèle), mais un investissement selon moi essentiel. La liseuse n’est pas un livre classique, par conséquent, il est déconseillé de confier une liseuse à une personne peu précautionneuse : si la housse peut protéger l’écran, l’objet n’en reste pas moins un concentré de technologie facilement cassable et dégradé. Donc, à ne pas mettre entre toutes les mains, par exemple entre celles de votre nièce de 7 ans.

La housse protège l'écran et le dos de votre liseuse. De plus, lorsque vous fermez la couverture, la liseuse se met automatiquement en veille, pour finalement s'éteindre automatiquement dès 10 minutes de veille.

Comment obtenir mes livres ?
Lorsque vous mettez en route votre liseuse, elle vous demandera automatiquement de vous connecter à internet et se connectera sur le site de livres numériques de la marque (Fnac, pour ma part). Vous pouvez télécharger votre livre depuis votre liseuse, ou depuis votre ordinateur : la liseuse se connectant au PC comme un simple périphérique USB, il vous suffira de transposer le fichier (en .epub ou .mobi) de votre ordinateur à votre liseuse.
A titre d’information, les prix sont très variables selon les livres, les auteurs et leur date de parution. Certains sont trouvables pour à peine 2€, quand d’autres sont presque aussi chers que les versions papiers.
Bon à savoir : beaucoup d’œuvres sont disponibles gratuitement ! C’est le cas pour les classiques (classées comme étant de domaine public) et les œuvres dont les auteurs sont décédés depuis au moins 70 ans. Une bonne occasion de revoir nos belles lettres !

Enfin, comme pour tout fichier numérique, il existe des sites de téléchargements gratuits. Je ne suis évidemment pas là pour faire l’apologie du téléchargement gratuit illégal, mais sachez que cela existe, exactement de la même manière que pour la musique, les films et les séries. Un des meilleurs sites pour ce type de téléchargement est toutbox.fr : vous y trouverez forcément ce que vous cherchez (téléchargez vos fichiers en format .epub).

Les avantages de la liseuse
* le poids et la taille : dans un sac à main, la liseuse ne prend pas de place, et les pages ne risquent plus d’être cornées.
* l’éclairage intégré : beaucoup de liseuses comportent un bouton d’éclairage vous permettant de lire dans le noir, mais en préservant vos yeux (contrairement au rétro-éclairage des objets high-tech habituels : smartphones, consoles, tablettes,…) grâce à un éclairage particulier, adapté à la pénombre comme au soleil. Vous pouvez évidemment désactiver l'éclairage, ce que je fais la plupart du temps, hormis le soir, dans mon lit.
* le confort de lecture : avec la liseuse, vous faites votre propre mise en page ; vous réglez à votre guise la police et la taille de caractère et d’interligne.
* la capacité de stockage : jusqu’à 10.000 livres sans extension de stockage. Les livres ne prennent plus la moitié de votre valise lors de vos vacances.
* le prix : oui, en moyenne 100€ peuvent paraître beaucoup, mais si vous avez un rythme de lecture soutenu, le prix est vite amorti.
* beaucoup de livres sont téléchargeables gratuitement ET légalement (voir plus haut).
* les téléchargements gratuits mais illégaux (voir plus haut).
* le dictionnaire intégré : cela peut paraître peu utile, mais la liseuse comporte un dictionnaire intégré en Français, mais aussi des dictionnaires bilingues très pratiques si vous aimez lire en VO.
* la grande autonomie : la liseuse ne se charge presque jamais. Je l’ai depuis environ 3 semaines, et après une charge complète lors de l’achat, je n’ai pas eu besoin de la rebrancher depuis.
* l’impact écologique : plus de papier, moins d’arbres coupés, même si une liseuse a, de par sa fabrication, forcément un impact carbone
* la discrétion de lecture : vos voisins de métro ne peuvent pas voir ce que vous lisez, puisqu’il n’y a pas de couverture. Vous pouvez donc lire vos lectures érotiques sans rougir. (Oui, cet argument est inutile, je sais)

Comme vous le voyez, l'affichage est très similaire à une page classique de papier. A titre informatif, je lis en police Georgia.
Les inconvénients de la liseuse
* le prix : oui, il peut être un avantage comme un inconvénient. En effet, si vous ne lisez qu’un ou deux livres par mois, la liseuse n’a aucun intérêt financier pour vous.
* le charme du livre-objet est rompu.
* comme dit plus haut, la liseuse est un produit high-tech, donc fragile.
* impossibilité de lecture de BD ou manga
* à ce jour, les bibliothèques ne proposent pas de service de prêt de ebook, mais peut-être qu’un jour, cela sera possible

En bref…
Vous l’aurez compris, je suis complètement fan de ma liseuse. Elle me permet d’emporter partout avec moi des centaines de livres que je peux organiser en différentes bibliothèques : par auteur, par titre, par genre ou même par bibliothèques que je créée moi-même, comme des dossiers sur un ordinateur, par exemple. Vous pouvez également surligner des passages, les annoter ou même partager des citations sur Facebook.
Je trouve la prise en main très facile et rapide de compréhension : en dix-quinze minutes à faire joujou dessus, elle n’aura plus aucun secret pour vous. J’avoue lire encore plus depuis que je possède ma Kobo ! Oui, moi qui étais franchement réfractaire à cet engin, je suis passée du côté obscure de la littérature !

PS :  je précise que je ne suis en aucun cas sponsorisée par la Fnac. Si je parle principalement ici de la Kobo, c'est uniquement, et logiquement, car c'est le modèle que je possède. J'ai donc un avis fixé qui s'est affiné avec la longueur d'utilisation me permettant de vous donner mon ressenti complet.


Et vous, êtes-vous tenté par les liseuses électroniques ?

15 commentaires:

  1. Hello ma belle ! Moi aussi j'aime beaucoup lire et au début, quand ma mère m'a offert une Kobo, j'ai eu un petit pincement au coeur parce que j'adore tenir les livres dans mes mains (j'aime même l'odeur des pages en papier! Suis je folle ?) mais finalement, quand je vois que tout plein de livres tiennent dans une petite tablette... je me suis reconvertie haha ! Mais quand c'est un livre d'un auteur que j'aime beaucoup ou que je trouve le livre beau en lui-même, j'achète la version papier :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiii, je suis comme toi pour l'odeur des livres (nous sommes donc 2 folles ^^) !
      J'avoue que moi aussi, je pense tout de même continuer à acheter en papier les livres d'auteurs que j'aime énormément, comme Mathias Malzieu, par exemple :)

      Supprimer
  2. J'hésite aussi franchement à sauter le pas ! J'ai déjà quelques e-books sur ma tablette et mon téléphone, mais les batteries se déchargent super vite et ça fait mal aux yeux malgré l'éclairage au minimum. Du coup, je me tââââte ... Je demanderais sans doute ça comme cadeau si j'ai ma Licence :P Et puis ça se vent aussi d'occasion, ça peut être intéressant d'avoir une liseuse peu chère ...

    En revanche, je continuerais à acheter des livres papiers d'occasion (des livres à 50 cents, franchement, ça se refuse pas, c'est limite comme s'ils me suppliaient de les acheter ...). Et puis comme Mara, si y a de beaux livres qui sortent, je ne me priverais pas de l'acheter en librairie.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, ça peut être un joli cadeau, en effet :)
      D'occasion, je t'avoue que je ne sais pas du tout si ça existe, puisque c'est un objet assez récent, finalement. Mais pourquoi pas :)

      Outre l'aspect financier, c'est aussi pour une question de place, pour ma part ;)

      Supprimer
    2. Et bien j'en ai vu d'occasion pour une trentaine d'euros, je pense que je me laisserais tenter, un jour ... Ou plutôt que je convaincrais mes parents de me l'acheter mouahaha !

      La place aussi commence à me manquer ... J'ai des livres chez moi, dans ma chambre chez mes parents, y en a aussi dans celle de ma soeur ... Gagner un peu de place tout en conservant une jolie bibliothèque fournie, je ne dis pas non !

      Supprimer
  3. Coucou Ariane !
    Ah, la liseuse... Un grand et fameux ''débat'' dans le monde de la lecture.
    Je ne sauterai pas le pas. J'aime TELLEMENT les livres, j'en suis amoureuse, l'un de mes plus grands rêves est d'avoir une immense bibliothèque *_* J'ai déjà essayé de lire sur tablette, ce n'est vraiment pas possible. Ne pas pouvoir corner les pages me manque. Ne pas pouvoir toucher le livre me manque. ♥

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue avoir eu du mal au début !
      Gros bisous <3

      Supprimer
  4. Moi aussi, la première fois que j'ai vu cet engin électronique, je me suis dit que c'était la mort du livre et que ça ne servait absolument à rien !
    Pour moi, un livre, c'est un livre ! C'est un objet précieux, j'adore en avoir et les ranger dans ma bibliothèque ^^ ;)

    Tu as très bien présenter ton article, tu as bien départagé les avantages et les inconvénients.
    Du coup, ça m'a un peu ouvert les yeux sur ce que cette petite tablette a à offrir ;)
    Personnellement, je ne pense pas que j'en achèterai une car je suis une trop grosse amoureuse des livre pour pouvoir lire en numérique.
    D'autant plus que mes yeux sensibles se fatiguent vite avec la lumières des écrans donc je ne me vois pas lire un livre entier comme ça.

    Bisous et bonne lecture ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue qu'au début, c'était "psychologiquement" difficile, mais bon, ce n'était pas un choc traumatique non plus hein ! ^^

      Pour l'écran, je suis obligée de t'arrêter de suite : comme je le dis dans l'article, l'écran de la liseuse n'a strictement rien à voir avec les écrans classiques à rétroéclairage comme ceux de ton téléphone ou de ton ordi, par exemple. J'avoue ne pas savoir comment c'est foutu à l'intérieur, mais l'aspect de ton écran de liseuse a exactement le même qu'une page de roman. Et même si tu actiones le bouton de lumière, que j'utilise le soir dans mon lit, par exemple, la lumière n'est pas du tout diffusée de la même manière sur l'écran que sur un écran de téléphone.
      Il m'arrive de lire plus d'une heure sans aucune gène occulaire :)

      Gros bisous et merci de ton avis en tout cas ! <3

      Supprimer
  5. Merci de ton article ! et ton petit commentaire "Vous pouvez donc lire vos lectures érotiques sans rougir" m'a tuée XD Cet objet me faisait peur au début, mais je vois de plus en plus de gens dans le métro qui en ont une ! Et la lumière de l'écran m'a toujours intriguée, comment pouvait-elle avoir si peu de luminosité (enfin, pas la même qu'un écran de tablette ou smartphone). Du coup elle ne fait pas mal aux yeux celle-là, et ça rassure. C'était surtout pour cette raison que je n'en voulais pas. C'est très pratique je dois l'avouer, car des fois quand tu te trimballes avec ton tome de game of thrones dans ton sac à main, malgré le fait qu'il soit quand même en livre de poche, et bien ça pèse quoi ^^ Mais bon je n'ai presque jamais le temps de lire (ou un livre de temps en temps, là j'attaque bien got^^), je n'en ai pas besoin pour le moment en tout cas :) Bisous et encore merci de nous avoir éclairées sur la liseuse !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avec plaisir, Sara ! Ahah, c'est sûr qu'avec le bouquin de GoT, tu pourrais assommer un cheval xD
      Gros bisous et bonne lecture :)

      Supprimer
  6. Oh ! ça m'a tenté un temps, mais en fait, j'aime trop les livres, le papier, en fait j'aime le côté matériel d'un livre. Pouvoir marquer une page, mettre des post it pour signaler un passage marquer etc

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue qu'il peut m'arriver que le côté "toucher" du livre peut me manquer... Mais finalement, avec mon "profil de lecture", je pense sincèrement que c'est la liseuse qui me convient le mieux :)
      Et petite précision : sur liseuse, tu peux signer, marquer, surligner et annoter des passages de ton livres (ce qui est ultra pratique) !
      Bisous :)

      Supprimer
  7. Merci pour cette revue ! J'avoue préférer aussi le fait de tourner les pages (et du coup de savoir à peu près où sont nos passages préférés par rapport à l'épaisseur du livre...) mais j'ai aussi craqué sur les livres électroniques il y a quelques temps déjà (sur tablette 10'' donc moins pratique) et au niveau du prix ça fait une sacrée différence (bon je ne suis pas très objective en disant ça car comme je lis pas mal de "navets" pour me détendre, je me débrouille pour me les procurer gratuitement) !
    C'est vrai que les liseuses font envies, car la tablette ça reste un peu lourd et encombrant :)

    RépondreSupprimer
  8. Aaaaah j'ai eu ma liseuse hier :) J'ai trouvé la Nolimbook+ d'occasion à 40€ et en bon état. Remarque, je doute qu'elle ai déjà servi un jour ...
    Je voulais me l'acheter mais maman s'est sentie d'humeur généreuse et me l'a offerte. Je ne la lâche plus. Littéralement. C'est vraiment un bon investissement. Mon père a halluciné quand je lui ai dit qu'on pouvait mettre des milliers de livres dessus xD

    RépondreSupprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...