Translate !

mardi 22 décembre 2015

7 semaines, plusieurs livres #10

Bonjour ! J'espère que cette période de fêtes se passe bien de votre côté et que vous profitez au mieux des personnes que vous aimez, que ce soit votre famille ou vos amis. Aujourd'hui, je viens avec le #10 (oui, déjà !) de 7SPL : du 2 novembre au 21 décembre 2015.
Mon parcours de lecture a été particulier durant ces 7 semaines, puisqu'on a vécu le 13 novembre à Paris de véritables horreurs. Pendant plusieurs jours, je n'ai pas ouvert un seul bouquin. Puis, environ 1 semaine après, me plonger dans la lecture m'a permis de me changer les idées. Et ma lecture du moment "tombait bien" puisque je relisais le 4ème tome d'Harry Potter (je vous en parle ensuite), un univers si chaleureux qui fait du bien.
Voici mes lectures !

NB : les livres ne sont pas classés par ordre de préférence, de longueur ou alphabétique, mais tout simplement par ordre chronologique de lecture.


* Harry Potter et la Coupe de Feu (tome 4), de J.K. Rowling
(784 pages)

Vous le savez, je suis une grande fan de l'univers Harry Potter. Complètement dingue, en fait ! Et j'avais commencé à relire toute la saga l'année dernièrement. Au début du mois de novembre, je me suis replongée dans ce tome 4 que j'aime beaucoup. Le fait que des étudiants d'autres écoles de sorcellerie viennent à Poudlard donne un petit côté "Eramus" à l'histoire, assez sympa !
Je suppose que vous avez déjà lu/vu ou lu et vu Harry Potter donc je ne vais pas m'étaler trop longtemps sur cette lecture.

Cependant, j'aimerais partager avec vous un passage du livre. Comme dit plus haut, j'étais environ aux 3/4 de ma lecture lorsque Paris a été frappée par la barbarie, le 13 novembre. J'ai eu du mal à lire, mais quand je me suis remise doucement à la lecture, j'ai été complètement bouleversée par une partie du discours de Dumbledore lors du banquet de fin d'année, tant il faisait écho à l'actualité. Voici ce passage :
"Une fois de plus, je vous le répète à tous, maintenant que Lord Voldemort est de retour, l'union fera notre force, la division notre faiblesse. L'aptitude de Lord Voldemort à semer la discorde et la haine est considérable. Nous ne pourrons le combattre qu'en montrant une détermination tout aussi puissante, fondée sur l'amitié et la confiance. Les différences de langage et de culture ne sont rien si nous partageons les mêmes objectifs et si nous restons ouvert les uns au autres. Je suis convaincu – et jamais je n'ai tant souhaité me tromper – que nous allons connaître une période sombre et difficile"


* Twilight tome 1, de Stephenie Meyer (lecture VO)
(464 pages)

Encore une relecture ! Courant octobre, la chaîne M6 a diffusé toute la saga Twilight. J'ai beau avoir 20 ans, cette saga me plait toujours autant. On pourra en dire ce que l'on veut, mais nous sommes nombreuses à avoir vécu notre adolescence avec Twilight !

Bref, en revoyant les films, j'ai eu envie de relire le 1er tome qui est mon préféré. Mais comme je l'ai déjà lu et que j'ai dû voir le film au moins 6 ou 7 mois, je me suis dit que ça pouvait valoir le coup que j'essaie de le lire en Anglais. C'était ma seconde lecture VO, et je dois dire que je suis assez contente de l'avoir fait. Le niveau de langue est très facile à comprendre et finalement, comme le vocabulaire est assez "répétitif", les obstacles sont facilement surmontables. Et encore une fois, avec la liseuse, lire en VO est vraiment pratique puisqu'il y a un dictionnaire intégré, ce qui est parfait lorsque vous avez un doute sur la signification d'un mot.
J'ai vraiment été très contente de me replonger dans cet univers environ 7 ans après ma première lecture. Retrouver Bella et Edouard a été un véritable plaisir !

Je n'ai pas un niveau extraordinaire en Anglais, je suis loin d'être bilingue, mais on peut dire que je me débrouille pas mal. Donc sincèrement, si la lecture VO vous tente, essayez. Ca ne coûte rien de tenter le coup, et si vous parvenez à arriver au bout de votre lecture, vous vous sentirez très fier(e) !


* Le Voleur de brosses à dents, d'Eglantine Emeyé
(402 pages)

Dans ce témoignage, Eglantine Emeyé, présentatrice tv, nous parle de son combat quotidien pour permettre à son fils Samy de vivre comme n'importe quel enfant de son âge. Samy est un petit garçon autiste. Victime d'un AVC alors qu'il était nouveau-né, sa maman constatait qu'il n'était pas "comme les autres". Après être allée de médecin en médecin, de neurologue en neurologue, le diagnostic est enfin tombé alors que Samy était tout petit. A partir de ce moment, Eglantine Emeyé s'est lancée dans un véritable parcours du combattant dans sa vie de tous les jours, que ce soit dans l'éducation de son fils, sa vie privée ou sa vie professionnelle.

J'ai adoré ce témoignage. J'avoue que début, j'avais peur que ce livre tombe dans le pathos et le larmoyant. Mais rien de tout cela ! On est surtout plongé dans un quotidien absolument hallucinant où Englantine Emeyé bataille chaque jour, tant dans le domaine administratif que de la prise en charge par le corps médical.
Ce livre est absolument extraordinaire, et je dois avouer que compte-tenu de mes études (je suis en école de psychomotricité), j'ai été très intéressée par les confidences d'Eglantine Emeyé. Je vais être amenée à travailler avec des personnes autistes, tant des enfants que des adultes. C'est un monde qui peut facilement faire peur puisqu'il n'y a que très peu d'informations, tant pour les parents que pour les professionnels de santé. Mais au fur et à mesure, on se rend compte que le plus important avec la prise en charge d'un autiste est l'adaptabilité.

Finalement, que vous soyez ou non dans le monde du médical / paramédical, je pense que ce livre pourra intéresser de nombreuses personnes. Véritable ôde à la vie et à la maternité, Eglantine Emeyé nous prouve que maladie ou non, handicap ou non, un enfant reste un enfant : une petite personne qu'il faut aimer et choyer !


* Phobos tome 2, de Victor Dixen
(496 pages)

Dans le courant de l'été, j'ai lu le premier tome de Phobos. Je ne sais pas si vous vous en souvenez, mais je vous avais fait part de mon enthousiasme et de ma hâte à lire la suite, puisque ce premier tome s'achevait d'une manière assez dingue. J'ai dû attendre novembre pour pouvoir (enfin) lire ce second tome et j'ai littéralement sauté dessus à sa sortie.

Je ne tiens pas à parler réellement de ce second tome, puisque je risque de dévoiler de nombreuses choses, et ce serait dommage que l'une d'entre vous qui n'a pas encore lu le premier tome soit spoilée.
J'ai adoré la façon dont les chapitres se succédaient. Tout comme pour le premier tome, Victor Dixen nous emmène dans plusieurs univers selon différents points de vue. En lisant les pages, on se sent rapidement emporté avec les personnages. Ce livre est écrit un peu à la manière d'un scénario, ce qui rend la lecture totalement addictive.

En tout cas, je n'ai pas été déçue par ce second tome, bien que j'ai trouvé quelques longueurs qui auraient pu être évitées ou écourtées. Cependant, celles-ci n’entachaient en rien mon plaisir !


* Toujours là, toujours prêt, de Patrick Pelloux
(261 pages)

Patrick Pelloux est médecin urgentiste au Samu de Paris, syndicaliste, mais écrit également des chroniques pour Charlie Hebdo depuis une dizaine d'années. Il est l'auteur de plusieurs livres centrés sur le service des urgences en France et ses mésaventures face au système de santé. Dans Toujours là, toujours prêt, il partage avec nous quelques anecdotes de sa vie de médecin urgentiste, entre aberrations administratives et patients parfois complètement loufoques.
Cependant, le livre s'ouvre sur un long chapitre à propos de ses collègues de Charlie Hebdo assassinés sauvagement en janvier dernier.
Contrairement à ce qu'on pourrait penser, le chapitre en question n'est pas larmoyant. Loin de là. C'est plutôt un bel hommage à ses amis de toujours, ou presque. Un hommage sur la joie de vivre qui les caractérisait, cette soif de vivre, de se marrer et de partager de bonnes tables entre amis.
Triste hasard du calendrier, ce livre est sorti le 10 novembre, soit 3 jours avant les attentats de Paris...

Toujours là, toujours prêt ne se lit pas exactement comme on lirait un roman de fiction. Ce livre a été sur ma table de chevet durant tout le mois de décembre, et de temps en temps, je lisais une chronique ou deux. C'est une sorte d'anthologie de chroniques parfois cyniques, parfois tristes, parfois émouvantes, parfois révoltantes sur l'hôpital français, ses services d'urgence et le système de santé français, complexe et parfois très étrange. C'est bon de voir enfin quelqu'un se révolter contre un système qu'on pense intouchable sous prétexte qu'il est unique au monde !
Je pense lire très vite d'autres livres de Pelloux, pour pouvoir retrouver cette authenticité qui commence à se faire de plus en plus rare, quel que soit le milieu.


* Le Désert des Tartares, de Dino Buzzati
(268 pages)

C'est sur les conseils d'un ami que je me suis lancée dans le très célèbre Désert des Tartares de l'auteur italien Dino Buzzati. Lorsque j'ai tourné la dernière page, je me suis demandée comment j'avais pu passer à côté d'un tel chef d'oeuvre !
Il m'est très difficile de parler de ce livre puisque j'ai l'impression qu'il fait parti de ses oeuvres qui représentent pour chacun des lecteurs un petit quelque chose en particulier. Vous savez, ce genre de livre qui vous remue sans que vous sachiez réellement pourquoi. C'est tout à fait la sensation de cette lecture.

On suit Giovanni Drogo, jeune officier, qui est affecté à la citadelle de Bastiani, un fort militaire perdu au milieu de nulle part qui a la réputation d'être la frontière avec un territoire ennemi, qui repousse l'ennemi. Certes. Mais quel ennemi, finalement ? Et c'est cette question que Giovanni Drogo et le lecture vont se poser tout au long du roman.
Le Désert des Tartares est donc l'histoire d'une longue attente contre un ennemi dont on ne sait rien, pas même s'il existe. Drogo tombe alors dans une sorte de paranoïa omniprésente : il voit et entend l'ennemi partout dans le fort de Bastiani et dans son esprit. Une quête contre le temps et l'attente perpétuelle. Un mirage.

Lorsque j'ai fini le livre, je me suis souvenue d'une phrase prononcée un jour par l'ami qui m'a conseillé cette lecture : "Le pire des ennemis est l'ennemi invisible". C'est tout à fait ça.
Je ne peux que vous conseiller ce chef d'oeuvre.


* La Passe-Miroir – tome 1 : Les Fiancés de l'hiver, de Christelle Dabos
(528 pages)

Cela faisait un petit bout de temps que je voulais lire cette oeuvre. J'en ai très souvent entendu parler, et toujours en de bons termes. Cependant, j'ai plusieurs fois décalé le moment de ma lecture : pour moi, Les Fiancés de l'hiver est un roman à lire en hiver, en automne à la rigueur, mais surtout pas en été ou au printemps. De ce fait, avec le froid qui commençait à arriver doucement, j'ai eu envie de le lire ce mois-ci, en décembre.

J'ai finalement été déçue par ce roman. J'ai eu un mal fou à rentrer dedans (quoi que, je ne sais pas si j'y suis finalement arrivée à un moment ou un autre...) et j'ai peiné à avancer dans ma lecture. Vous savez, il y a ces livres qu'on ne veut pas lâcher et dont on lit quelques pas dès que l'on a un petit moment, ne serait-ce que 5 minutes. Je m'attendais à ce genre de chose avec Les Fiancés de l'Hiver, mais ça n'a pas été le cas, loin de là.

L'univers est très original. C'est d'ailleurs appréciable de lire quelque chose qui ne ressemble en rien à ce que l'on a déjà vu ou lu. L'idée de ce nouveau monde, de ces Arches que l'on pourrait comparer à des continents ou des pays, est exceptionnelle. Cette notion de mariages, de familles différentes selon les Arches était également très intéressante. Cependant, malgré sa grande originalité, je me suis attachée ni aux personnages, ni à l'univers. Les personnages, justement, sont à mon sens très stéréotypés. Il y a Ophélie, une jeune femme très timide et qui s'isole dans son musée, sur l'Arche Anima. Puis il y a Thorn, son futur fiancé, un homme immense, rustre, maigre et peu bavard qui vient du Pôle. En somme, nous avons l'intello coincée et le vil personnage du grand froid. Schéma plus ou moins classique et horripilant.

Je me suis beaucoup ennuyée pendant ma lecture. Les pages défilaient d'une manière bien laborieuse, mais je n'arrivais pas à comprendre où l'auteure voulait en venir. Parce que, n'en déplaise aux fans de la saga, il ne se passe finalement pas grand chose durant ces 528 pages.
Je suis allée jusqu'au bout de ma lecture, attendant vainement un rebondissement, une péripétie ou tout autre élément qui pourrait (re)lancer l'histoire.
Les Fiancés de l'hiver n'est malheureusement pas le chef d'oeuvre auquel je m'attendais et que les lecteurs ont si souvent vanté. Je ne lirai donc pas le second tome Les Disparus du Clairdelune, sorti en octobre.


* La Véritable histoire de Noël, de Marko Leino
(299 pages)

Je me suis lancée dans cette histoire aux alentours du 15 décembre, sans réellement savoir de quoi elle parlait. Avec du recul, après l'avoir lu, je suis très contente de ne rien avoir son à son propos.

La Véritable histoire de Noël est un sublime conte destiné aussi bien aux enfants qu'aux plus grands. J'ai adoré l'ambiance grand nord apportée par la plume de Marko Leino, écrivain finnois. J'ai toujours été attirée par les pays scandinaves (ne me demandez pas pourquoi : je fais une fixette sur les pays celtes et scandinaves !). Ce conte a donc été un véritable délice pour ma part. J'ai trouvé l'histoire très chaleureuse, malgré une trame plutôt triste.

Je dois vous avouer que je n'ai pas particulièrement envie de partager avec vous le synopsis. Si vous souhaitez le découvrir, vous pourrez le lire sur de nombreux sites internet. Mais si vous aimez le froid, la neige, les chalets, les sapins, le feu qui crépite dans la cheminée et la féerie de Noël, je vous recommande vivement La Véritable histoire de Noël qui, contrairement à d'autres contes de Noël, a le mérite de ne pas tomber dans la niaiserie.


Et vous, qu'avez-vous lu dernièrement ?

16 commentaires:

  1. Coucou Ariane ! :)

    Moi aussi je suis depuis plusieurs mois en pleine relecture de Harry Potter, j'en suis actuellement au dernier ;) C'est vrai que ce passage du discours de Dumbledore est totalement en accord avec ce qui s'est passé le 13 Novembre malheureusement.
    Le voleur de brosse à dents doit être très intéressant.
    Perso, j'ai l'habitude de côtoyer des enfants et adultes handicapés mentaux. Je ne pense pas te l'avoir déjà dit (en fait, peu de personnes sont au courant car je ne le dis presque jamais) j'ai une sœur ainée atteinte de la trisomie 21. Mes parents et moi même savons donc très bien la galère que c'est pour les faire entrer dans la vie comme tout le monde. Ça n'est pas rose tous les jours c'est sûr mais qu'est-ce qu'elle nous apporte comme choses importantes ! Elle et ses amis. Ce sont des gens en or, vraiment et je suis très fière d'avoir une sœur comme ça !

    Bisous <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Salut :)
      Je vais me lancer dans le 5ème d'ici une ou deux semaines, je pense :)
      De part ton histoire (merci de t'être confiée, c'est toujours touchant de lire ce genre de témoignage !), je pense que le témoignage d'Eglantine Emeyé pourrait te plaire, puisque comme je l'ai dit dans l'article, ça ne fait jamais "s'il vous plait, plaignez-moi"

      Gros bisous !!!! <3

      Supprimer
  2. Que de jolies lectures ! L'extrait de HP que tu as cité colle bien avec ce qu'il se passe maintenant... Ca a dû être bien de lire Twilight en VO, il faudra que je tente un jour. ^^ J'aimerais beaucoup lire Phobos et Les Fiancés de l'Hiver, malgré ton avis mitigé sur ce dernier. Et je me souviens avoir lu une nouvelle de Dino Buzzati en 4ème : "Le veston ensorcelé". Ca m'a marquée. x)
    Je ne connais pas le reste des livres... Bonnes lectures pour les 7 semaines à venir et joyeuses fêtes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'était chouette de me replonger dans un livre que j'avais lu au collège... ça commence à dater un peu :p
      Quand tu auras lu "Les Fiancés de l'Hiver", ça m'intéresserait d'avoir ton avis, puisque je fais partie des rares personnes à ne pas l'avoir aimé ^^
      Gros bisous et excellente année à toi !

      Supprimer
  3. Que de livres !
    Le tome 4 d'HP est celui qui m'avait le moins plu. En revanche, il est vrai que l'extrait que tu as cité reflète bien l'actualité...
    Quand je l'ai lu il y a 3 ans, j'avais juste adoré le tome 1 de Twilight (et la suite d'ailleurs). Evidemment, avec le recul, ce n'est plus pareil... Je devrais relire cette série. ^^ Et en anglais, pourquoi pas ? Le niveau de langue est très simple, et je viens à peine de débuter la lecture en VO.
    Je ne vois que des avis positifs sur "Les fiancés de l'hiver", à part le tien, et j'hésite... Je ne sais pas si j'aimerais. ^^'
    Phobos a l'air pas mal !
    Et comme Emilie, cette nouvelle de Buzzati m'avait marquée. ^^ Il y a un de ses livres dans la bibliothèque familiale, tu m'as donné envie de le tenter !
    Sinon, je ne connais pas le reste, bien que tous aient l'air intéressants.
    Je te souhaite de belles lectures à venir et de joyeuses fêtes !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui sincèrement, si tu n'as pas peur de te lancer dans la VO, Twilight est largement accessible. D'ailleurs, j'ai remarqué qu'il y a un thème très simple, souvent le même champ lexical, donc au fur et à mesure que tu avances dans la lecture, ça va.
      Je te souhaite une très belle année 2016 :)

      Supprimer
  4. Yeah HP !!! Et twilight ! les deux seuls livres que j'ai lus parmi ceux que tu nous montres ^^ Il a l'air bien sympa "La véritable histoire de Noël", je me laisserai bien tenter ;) On peut le trouver où ? bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca rappelle notre adolescence ! Pour "La Véritable histoire de Noël", tu peux le trouver dans n'importe quelle librairie, ou à la Fnac ou même sur Amazon, même si c'est le mal absolu ! xD

      Supprimer
  5. Coucou ! ici aussi je suis en relecture d'Harry Potter, pour être plus précise je suis sur le dernier tome là (du coup je pense que je vais commencer 2016 en me refaisant l'intégrale en films, pour poursuivre ^^).

    Sinon je suis bien tentée par le livre de Pelloux, ce n'est pas la première fois que j'en entends parler ... Et dans le genre anecdotes médicales mais racontées de façon non larmoyante, je ne sais pas si tu connais "Alors voilà, les 1001 vies des urgences" :)

    Je te souhaite de merveilleuses fêtes de fin d'année ma belle, profite bien :) bisous !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ca fait tellement du bien de ce replonger dans les histoires de J.K. Rowling ! <3
      J'aimerais bien me refaire tous les films, mais malheureusement, je n'ai pas tous les DVD :/

      Je note pour ta suggestion lecture, ça pourrait bien m'intéresser :)

      Gros bisous, et bonne année 2016 ! :)

      Supprimer
  6. De belles lectures (surtout Phobos) ♥ Dommage par contre pour Le Passe-Miroir que j'ai adoré ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi, rien n'existe qui fasse l'unanimité ;)

      Supprimer
  7. Hello !
    Sympa cet article ! Harry Potter est culte et le livre de Patricj Pelloux semble génial ! pour ma part je lis en ce moment Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire ! Et j'ai très envie d'achter le nouveau livre de Dicker ! :)

    Bisous et bonnes fêtes à toi !
    Marianne
    mariannementvotre.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Marianne ! Contente que ça t'ai plu :)
      J'ai beaucoup entendu parler du livre dont tu parles, et en bien, donc il faudrait que je me lance, un jour ;)

      J'espère que tu as passé de bonnes fêtes ; excellente année 2016 !

      Supprimer
  8. Merci pour ces découvertes et redécouvertes ! En ce moment je lis l'Alchimiste de Paul Coelho, je ne sais pas encore vraiment ce que j'en pense, j'attends d'avancer encore un peu dans l'histoire. Des bisous ma douce <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je n'ai lu qu'un seul livre de Paul Coelho. C'est assez spécial, mais il écrit très bien :)
      Bisous !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...